Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 11:43

HOMENATURO-ALIMENTATION BIOIl y a cinq ans et demi, Patrice Leclerc, conseiller général communiste de Gennevilliers, créait Consom’acteurs. Ce soir, cette association qui chapeaute aujourd’hui deux Amap (association pour le maintien d’une agriculture paysanne) dans la ville organise son désormais traditionnel pique-nique du mois d’août. Le succès a été tellement foudroyant qu’en 2008 l’Amap a dû se scinder.

L’une regroupe les membres du nord de la ville, l’autre ceux du sud. Ce sont au total 150 foyers qui adhèrent à cette démarche.

Basé sur la confiance, le principe d’une Amap est le lien qui unit les adhérents à un agriculteur de la région. Ces derniers s’engagent à lui acheter sa production par le biais de paniers de légumes de saison. Il s’agit de circuits courts, tous les intermédiaires étant éliminés. « Attention, cela va bien au-delà de l’achat d’un panier de légumes. C’est un mouvement, une autre manière de consommer, plus équitable, plus solidaire », résume Patrice Leclerc. Depuis quatre ans, les Amap ont essaimé dans les Hauts-de-Seine, qui en comptent une vingtaine. Chacune a sa particularité et des projets spécifiques. A Gennevilliers, Patrice Leclerc et Angélique Dupont, la présidente, planchent sur un système d’aide alimentaire pour les plus démunis avec des abonnements à l’Amap. A Boulogne, l’Amap prépare des ateliers cuisine et des animations sur le compost ou le recyclage, etc. Dans tous les cas, les adhérents se rendent régulièrement sur l’exploitation qui les fournit et connaissent véritablement le maraîcher.

Certes, l’idée de mieux consommer, manger bio et pratiquer le commerce équitable est très tendance.

Pourtant, les adhérents l’affirment en chœur : il ne s’agit pas d’une simple mode. « Une Amap est dure à monter, il y a des contraintes lourdes comme payer à l’avance, aller chercher les paniers, ne pas savoir ce qu’il y aura dedans, analyse Hélène Cillières, la fondatrice de l’Amap de Montrouge. Le phénomène est profond. »

Pas une simple mode

« La dimension pédagogique est capitale. Grâce à l’aspect affectif, on peut éduquer les enfants à la nature, au respect du produit », ajoute Sophie Ammann, de l’Amap de Boulogne, la dernière-née, qui affiche déjà 70 adhérents. Rançon du succès : après une croissance hyper rapide et un succès sans équivoque, les Amap des Hauts-de-Seine sont aujourd’hui saturées.

Avec souvent un minimum de 40 foyers par association, la plupart ne peuvent plus prendre de nouveaux adhérents et les listes d’attente s’allongent. A Antony, une trentaine d’inscrits patientent à la porte. « Les Amap ont redynamisé l’agriculture de proximité dans la région, constate Angélique Dupont. Aujourd’hui, il n’y a plus assez d’agriculteurs, notamment en bio, pour faire face à la demande. »
Pour les contacter, chaque Amap dispose d’un site Internet ou d’un blog — il suffit de taper Amap et le nom de la ville sur un moteur de recherche ou de vous rendre à la page sites amis de ce site pour trouver :
 AMAP 

Source :   leParisien  


Lire sur le même sujet :

et quelques autres....

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

 

homenaturo

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez témoignez c'est ici !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans BIO et BIEN-ETRE
commenter cet article

commentaires