Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 22:11

 

PETITS-BONHEURS-2.jpg

 

Les petits bonheurs de la vie remplissent nos existences,

  

comme les gouttes d'eau l'Océan.

Il ne faut pas les refuser,

il ne faut pas les attendre.


Les petits bonheurs il faut les créer et les apprécier.

 

 

"Les grands moments sont souvent des jolis petits instants auxquels nous ne prêtons pas assez d'importance " 

 

Ces petits riens qui embellissent la vie

 

HomeNaturo Sites amis

tout simplement...

 

 

Si l'important était de donner des moments à l'autre ?



273506 1528213462 4463058 q  Je ne sais pas qui a écrit ce texte que je vous laisse découvrir :


Un taxi à New York a écrit :


Je suis arrivé à l'adresse et j’ai klaxonné.

Après avoir attendu quelques minutes, je klaxonne à nouveau. Comme il s’agissait de ma dernière course de la journée, je pensais partir, mais finalement je me suis stationné et puis je me suis dirigé vers la porte et j’ai toqué. 

 

...« Juste une minute », a répondu une voix de personne âgée. Je pouvais entendre quelque chose qui traînait sur le plancher.


Après une longue pause, la porte s'ouvrit.

Une petite femme de 90 ans se tenait devant moi. Elle portait une robe imprimée et un chapeau à voilette, ressemblant à un personnage de film des années 1940.


À côté d'elle il y avait une petite valise en nylon. L'appartement semblait comme si
 
personne n'avait vécu dedans depuis des années. Tout le mobilier était recouvert de draps.


Il n’y avait pas d'horloge sur les murs, pas de bibelot ni aucun ustensile sur les
 
comptoirs. Dans un coin il y avait une boîte en carton remplie de photos et de verrerie.


« Pourriez-vous porter mon bagage jusqu'à la voiture? » dit-elle.

 J'ai porté la valise jusqu’à mon véhicule, puis suis retourné aider la femme.

Elle prit mon bras et nous avons marché lentement vers le bord du trottoir.

Elle n'arrêtait pas de me remercier pour ma gentillesse.

 « Ce n'est rien », je lui ai dit « J'essaie simplement de traiter mes passagers de la façon dont je voudrais que ma mère soit traitée. »

 « Oh, tu es un bon garçon », dit-elle. Quand nous sommes arrivés dans la voiture, elle m'a donné une adresse, puis demanda: « Pouvez-vous passer par le centre-ville? » « Ce n'est pas le plus court chemin », répondis-je.

 « Oh, cela ne me dérange pas », dit-elle. « Je ne suis pas pressée. Je me rends au centre de soins palliatifs. »

J'ai regardé dans le rétroviseur.

 Ses yeux scintillaient. « Je n'ai pas de famille » reprit-elle d'une voix douce. « Le docteur dit que je n'en ai plus pour très longtemps. » J'ai discrètement arrêté le compteur.


« Quelle route voudriez-vous que je prenne? » Demandai-je.

Pendant les deux heures qui ont suivi, nous avons roulé à travers la ville. Elle m'a montré le bâtiment où elle avait travaillé comme opérateur d'ascenseur.

 Nous avons traversé le quartier où elle et son mari avaient vécu quand ils étaient jeunes mariés. Elle m’a fait arrêter devant d'un entrepôt de meubles qui était à l’époque une salle de bal où elle était allée danser lorsqu’elle était jeune fille.

 Parfois, elle me demandait de ralentir en face d'un bâtiment particulier ou dans un coin et s'asseyait le regard perdu dans l'obscurité, sans rien dire.

 

Lorsque le soleil commença à rejoindre l'horizon, elle dit soudain: « Je suis fatiguée j’aimerai que nous y allions maintenant ».

Nous avons roulé en silence à l'adresse qu'elle m'avait donnée. C'était un petit édifice, comme une petite maison de convalescence, avec un portique pour rentrer dans une allée.

Deux infirmiers sont sortis et se sont dirigés vers le taxi. Ils étaient très attentionnés et surveillaient tous les mouvements de la vieille dame. Visiblement ils attendaient son arrivée.

J'ai ouvert le coffre et porté la petite valise jusqu’à la porte. La femme était déjà assise dans un fauteuil roulant.

« Combien vous dois-je? » M’a-t-elle demandé, en ouvrant son sac.

« Rien » lui dis-je

« Vous devez gagner votre vie », répondit-elle.

« Il y aura d'autres passagers, » ai-je répondu.

Presque sans y penser, je me suis penché et lui ai donné une accolade. Elle me serra fort.

« Vous avez donné un petit moment de joie à une vieille dame », dit-elle. « Je vous remercie. »

Je lui serrai la main, et me retournai.

Derrière moi, une porte a claqué, c’était le bruit d'une vie qui se termine.

 

Je n’ai pris aucun passager le reste de ma course.

J'ai conduit sans but perdu dans mes pensées.

Je n’ai pratiquement pas parlé le reste de la soirée. Que se serait-il passé si cette femme avait eu à faire à un chauffeur en colère, ou à quelqu’un d’impatient et pressé ?

Et si j’avais refusé de prendre la course, ou avais klaxonné plusieurs fois, puis parti sans attendre ?

Après réflexion, je ne pense pas avoir fait quelque chose de plus important dans ma vie.

Nous sommes conditionnés à penser que nos vies tournent autour de grands moments. 

Mais les grands moments sont souvent des jolis petits instants auxquels nous ne prêtons pas assez d'importance.

 

 

273506 1528213462 4463058 qLes autres Petits Bonheurs

Un petit jeu...

Laissez vous porter...

Un petit peu de rêve...

Le Bonheur scientifiquement prouvé...

Ce n'est pas moi qui le dit...

S'aimer pour de vrai ! (Charlie Chaplin)

Juste pour un sourire...

De l'art de rendre la vie simple...

De la valeur d'un sourire...

Quand la vie nous réserve ses épreuves...

Savoir lâcher prise

 

et aussi :

douze bonnes résolutions


 

PETITS BONHEURS-3

 

34x34-facebook---- 

 

 

 

homenaturo

Partager cet article

Repost 0

commentaires