Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 11:04

 

presse homenaturo overblog

 

Allez pour une fois que l'info est jolie, je ne résiste pas :

 

Elles s’appellent Câline, Batman, Acoustique, Ebène ou Biniou. Originaires de Fontenay-lès-Briis, où elles logent actuellement, elles seront le 16 mai les nouvelles habitantes de Grigny et de Viry-Châtillon.

Elles, ce sont vingt chèvres, de la race des fossés, qui vont quitter la campagne pour s’installer en ville. Quinze iront à Viry, sur le site de Saint-Clément, situé au-dessus du lycée privé du même nom.

Les autres seront logées à deux pas de Grigny 2, aux Cholais, près des terrains de tennis.

Une présence inattendue, au cœur de la cité, qui vise à réintroduire de la nature en ville et à trouver des substituts à la tonte des pelouses : « C’est dans la logique de la réduction des pratiques horticoles que nous mettons en place depuis deux ans, justifie Gabriel Amard, le président (PG) de l’agglomération des Lacs de l’Essonne qui porte ce projet. »

Une tonte naturelle

Pendant six mois, petits et grands pourront voir évoluer les chevreaux noir et blanc, leur maman au poil blanc et encore le bouc à la belle robe à poil long, à deux pas de leur appartement. « Les chèvres ont une vocation écologique, mais elles ont un rôle social indéniable. C’est l’occasion pour les habitants de se retrouver autour d’elles et aux générations d’entamer un dialogue. Les bêtes ont un côté apaisant », explique Alain Divo, l’éleveur écopaysagiste de Fontenay-lès-Briis, qui a loué ses chèvres à l’agglo. Mais il faudra être vigilant, préviennent certains élus : « Il faudra mettre des clôtures solides pour assurer la sécurité des animaux dans cette zone sensible. »

Tondre les pelouses, faire le lien avec les habitants… le boulot des chèvres ne s’arrête pas là. Jour et nuit, elles auront pour mission de recréer une nouvelle biodiversité dans ces terrains urbains. « Contrairement à une tondeuse, la hauteur de la tonte par les chèvres n’est pas égale. Ce qui permet à de nouveaux insectes de s’installer. Leurs crottes vont attirer des insectes coprophages qui vont eux-mêmes attirer des oiseaux et ainsi diversifier la faune et la flore », décrypte Alain Divo. « Les chèvres sont friandes de petit-bois. Elles ont une grande efficacité pour contenir les invasions d’arbustes et permettent aux espaces de rester ouverts », rajoute Jean Guittet. Ce spécialiste de la flore en Essonne a réalisé un inventaire des espèces aux Cholais avant l’arrivée des caprins. Il en fera un autre à leur départ, en octobre, puis un autre en avril pour voir l’évolution des plantes, fleurs et insectes.

Si le résultat est concluant, les chèvres pourraient alors faire leur retour en ville de manière durable.

 

  Le Parisien  

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

 

Réagissez !b ok mod ident

homenaturo


Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans BIO et BIEN-ETRE
commenter cet article

commentaires