Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 21:47

 

 

 

Depuis trop longtemps l'évaluation de la nocivité des pesticides a porté sur la molécule chimique présente dans le pesticide. Depuis trop longtemps, les autorisations de mise sur le marché ont été décernés alors que les études sont effectuées par les entreprises mêmes qui demandent les autorisations.

250px-Hazardous-pesticide

Aujourd'hui encore, en matière alimentaire, les additifs et autres ajouts ne sont autorisés que les uns à la suite des autres, les risques des cumules de leurs effets potentiellement nocifs sur la santé humaine ne sont jamais pris en compte.

Aujourd'hui encore, il en va de même pour les médicaments et leurs interactions moléculaires, pourtant à hauts risques.

 

Réglementation :

RIEN NE BOUGE !


Aujourd'hui, les pesticides :

L'évaluation porte aujourd'hui sur la matière active - celle qui tue la plante ou l'insecte - et non sur les autres molécules chimiques présentes dans le produit et destinées à renforcer l'efficacité de la matière active.

Le verdict du procès contre Monsanto met en lumière la singularité du système d'évaluation des risques des pesticides (herbicides, insecticides, fongicides).

En effet, l'évaluation porte seulement sur la matière active - celle qui tue la plante ou l'insecte - et non sur les autres molécules chimiques présentes dans le produit et destinées à renforcer l'efficacité de la matière active. Nombre de ces molécules sont pourtant toxiques voire dangereuses pour la santé comme les benzènes ou les détergents. C'est ce qui s'est passé avec l'agriculteur français qui a porté plainte contre le géant chimique Monsanto : on a retrouvé dans son organisme des traces de monochlorobenzène, un solvant présent pour moitié dans le Lasso, au côté du principe actif, l'anachlore.

AGRICULTEURS VICTIMES DES PESTICIDESDepuis plusieurs années, un nombre grandissant de toxicologues demandent à ce que ces produits soient pris en compte eux aussi dans l'évaluation. En effet, selon eux, le mélange des molécules accroît encore le risque.

Avant de mettre les pesticides sur le marché, des tests de toxicité devraient être conduits sur l'ensemble du produit et non pas sur la seule molécule active.

« C'est une lacune réglementaire, les études de toxicité sont mal faites », explique par exemple Gilles-Eric Seralini, de l'université de Caen, en procès avec Monsanto.

Pour l'instant, rien ne bouge.

La terminologie reste toujours la même: les «adjuvants», les «formulations», les «préparations» associées à la matière active sont toujours considérés comme des «produits inertes».

Une bonne partie de ces adjuvants (tout dépend des proportions) restent d'ailleurs inconnus, secret industriel oblige...

 

Source le Figaro 13/02/2012

 

 Lire aussi  

La bio et la campagne...présidentielle

 

Monsanto, selon le Monde


Au sujet des pratiques agricoles :

Acheter des légumes bio, serait-ce hors la loi ?

PAC, pour qui, pour quoi ?

Loi sur les semences : le germe de la colère

Les Epandages aériens sont facilités en France

La semaine sans pesticides en France et dans le monde !

Kokopelli, mais c'est quoi donc ?

L'élevage accro aux antibiotiques

Les méthodes naturelles dans le soins aux animaux

Suicides des paysans, disparitions des fermes pour qui, pourquoi ?

 

L'impact de l'agriculture sur la santé :

Les maladies dégénératives

La Naturopathie et la BIO

Alimentation : Alerte santé publique

Pour l'EFSA, manger bio préserve bien la santé !

La mort est dans le pré

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle au chevet de la santé

Salon de l'Agriculture, les victimes de pesticides sont là

La toxicité des OGM démontrée !

 

L'impact de l'alimentation chimique sur la santé :

Alimentation : Alerte santé publique Rapport des Nations Unies

   A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

34x34-facebook----

homenaturo


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans BIO et BIEN-ETRE
commenter cet article

commentaires