Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 12:52

Cuisine BIO, recettes santé, recettes de cuisine naturopathie, la table naturopathique, recettes de saison, fruits et légumes, viandes, poissons, régime alimentaire,

 

Vous avez de beaux restes ?

homenaturo le coin cuisine 1ère de Couv

CUISINEZ-LES !

 

 

Avec des restes de volaille...

 

Le gaspillage alimentaire c'est 20 kg de déchets (en moyenne) par an et par habitants alors qu'il n'y a pas si longtemps il était normal de finir le petit bout de pain qui restait sur le table pour ne pas le jeter ! Pour arrêter cet incroyable gaspillage il serait bon (dans tous les sens du terme) de réapprendre à cuisiner les restes.

 

 

 

 

 

 Comme toujours des ingrédients, Bio, c'est bien mieux... :


cuisine BOUTON Avec des restes de Volaille


Voilà, l'hiver est installé, les fêtes sont terminées et l'on a subitement envie de se nourrir de quelque chose de léger, de goûteux, dont on sait d'instinct que c'est " bon pour la santé " et...économique. 

Alors on ne jette pas la carcasse du poulet ou le restant de chapon ou de dinde et on le cuisine pour le transformer en un succulent bouillon.


Le Bouillon de poule BOUILLON-4

 

 

HOMENATURO Le Coin Cuisine titre

 

Ce que je fais - la préparation de base :

  

Pour ne plus jeter bêtement une carcasse de volaille, qu'elle soit de : poule, poulet, dinde, chapon...Pensez à préparer un bon bouillon : gourmand, diététique, sain, revigorant et économique, vous pourrez le présenter de mille et une façon et en faire un remède naturel et bio !

 

Alors commencez par :


  Ne jamais jeter une carcasse de poulet ! Utilisez-la pour cuisiner un délicieux bouillon parfumé et en même temps si bon pour votre santé !


La recette de base : 


Avec la carcasse crue d'une volaille : la faire bouillir durant cinq heures à feu doux , dans un grand faitout rempli d'eau de source, avec de l'ail, du céleri branche ou boule, des navets, des carottes, 1 ou 2 poireaux, du persil, des oignons et des herbes aromatiques.

Notez que plus la cuisson est longue meilleur sera le bouillon dans le cas où vous utilisiez une carcasse crue, sinon la cuisson sera bien entendue moins longue !

Lorsque vous préparez votre bouillon, ajouter deux cuillères à café de vinaigre de cidre aura comme effet une augmentation du transfert des minéraux des os vers l'eau de cuisson.

 

A l'aide d'une écumoire, retirez la graisse et l'écume du bouillon à la fin de la cuisson. Laissez-le ensuite refroidir et mettez-le une nuit au réfrigérateur. La graisse remontera à la surface, durcira sous l'effet du froid, et vous pourrez alors la retirer (étant composée essentiellement d'acides gras saturés, vous ne perdrez rien à ne pas manger cette graisse, au contraire).

 

Vous vous apercevrez peut-être alors que votre bouillon a gélifié. Si c'est le cas, bravo ! cela veut dire que les os que vous avez fait cuire étaient riches en collagène.

Lorsque vous réchaufferez votre bouillon, il redeviendra liquide.

 

Cela produira un bouillon salutaire pour résister aux rigueurs hivernales.

 

De l'imagination dans le bouillon :


 Avec les épices : piment d'espelette, cumin, curry, cardamone, fenouil, fénugrec, gingembre frais râpé ou en poudre...

 

Avec les herbes aromatiques : thym, ail séché, cru ou cuit, herbes de Provence, oignon, ciboulette fraîche à parsemer au moment de servir tout comme de l'estragon, persil cru ou cuit et en saison de l'ortie...


 

BOUILLON-2Quand et pourquoi consommer un consommé ?


Vous vous sentez fébrile, vous vous sentez " lourd ", vous vous sentez pas très en forme ? passez au bouillon ! Vous le consommerez bien chaud, bien dégraissé, avec beaucoup de thym et d'ail et...très peu de sel. Laissez de côté les légumes et les morceaux de viande que vous pourriez trouver dans votre bouillon, ne buvez que le liquide.

 

Vous souhaitez, après un repas un peu trop copieux, manger léger ? Consommez alors le bouillon et ses légumes et ajoutez à votre repas une tranche de jambon blanc et un peu de riz nature.

 

Vous souhaitez faire de votre bouillon un plat complet :

Ajouter de petits morceaux de volaille que vous laisserez cuire dans le bouillon (au cas où vraiment il ne restait plus rien sur la carcasse...) et ajoutez aussi des nouilles cuites à l'eau, vous aurez ainsi une soupe complète, nutritive et parfaitement diététique. 

 

 Osez d'autres parfums : BOUILLON-3


aux moules et avec des dès de pomme de terre, épices : safran ou paprika

aux crevettes et avec du riz ou du quinoa, épices : curry et zestes de citron râpés

au poisson blanc et avec de l'avoine, épices : gingembre, zestes de citron râpés ou safran

aux boulettes de viande hachée cuites dans le bouillon (poulet par exemple) et gnocchis, épices : curry ou ail et thym

aux oeufs mollets avec de l'amaranthe ou des croutons de pain aillés : herbes, thym, persil et estragon juste ciselé frais au moment de servir.

 

Misère, vous n'avez pas de carcasse de volaille... 

 

Si vous n'avez pas de carcasse de volaille vous pouvez acheter de la queue de bœuf ou des pattes de poulet, qui font une excellente base de bouillon également.

 

Pour une présentation originale :

  

Utilisez des petites cocottes individuelles RESTES DE PAIN COCOTTE dans lesquelles sera chauffé au four le bouillon ou juste versé dans ces mini cocottes s'il est encore bien chaud.


 

Bon à savoir


BOUILLON-1

 

Les bienfaits du bouillon maison

 

pour votre santé :


 

 

 

calcium, magnésium et phosphore : 

 Au cours de la cuisson, les précieux minéraux des os passent dans l'eau : calcium, magnésium et phosphore sont bons pour votre squelette bien sûr, mais aussi indispensables pour votre cœur et pour la santé de vos muscles. Si vous avez les ongles mous et cassants, vous vous apercevrez que boire du bouillon rendra vos ongles plus durs. Ils pousseront également plus vite. Vous en remarquerez aussi les bienfaits sur votre chevelure.


globules rouges et globules blancs :

Le bouillon contient de la moëlle rouge, qui est riche en cellules myéloïdes progénitrices, précurseurs des globules rouges qui transportent l'oxygène vers vos organes.

Il contient aussi des cellules lymphoïdes progénitrices, précurseurs des globules blancs et des plaquettes sanguines. Les globules blancs combattent les microbes et les plaquettes permettent à votre sang de coaguler quand c'est nécessaire.

 

système immunitaire :

Le bouillon est encore plus efficace pour stimuler le système immunitaire si vous y ajoutez :


de l'ail que vous ferez cuire en même temps que le bouillon et de l'ail cru que vous écraserez et ajouterez au moment de servir le bouillon,


du thym, du persil, de l'oignon que vous utiliserez généreusement dans votre préparation, en saison pensez aussi à l'ortie,

 

du gingembre frais râpé ou en poudre, du curcuma,


de la racine d'astragale fraîche ou séchée. L'astragale est une plante d'origine chinoise. Ajoutez 20 grammes d'astragale 20 minutes avant la fin de la cuisson. A éviter si vous prenez des médicaments immuno-suppresseurs (cyclophosphamides) ou des antimycotiques (méthotrexate). A l'aide d'une écumoire, retirez l'astragale en fin de cuisson.

 

collagène :

Le bouillon est riche en collagène : le collagène fortifie les os, les disques de votre colonne vertébrale, votre peau, vos ligaments, vos tendons et surtout, surtout... le cartilage de vos os. Le collagène est la matière première de votre cartilage. Si vous en manquez dans votre alimentation, vous risquez de souffrir de problèmes d'arthrose (ce qui est le cas des deux tiers des personnes âgées en France).

 

acides aminé :

Sont aussi présents dans le bouillon de carcasse de poule ou d'os de bœuf deux acides aminés importants, la glycine et la proline.


La glycine, nécessaire pour aider votre corps à fabriquer un antioxydant très puissant, le glutathion, qui neutralise les poisons.


La proline, quant à elle, a fait l'objet de recherches approfondies et l'on sait maintenant, qu'elle aide à maintenir le cœur en bonne santé en empêchant les « lipoprotéines a » de coller le long de vos artères et de provoquer la formation d'une plaque d'athérosclérose, facteur d'infarctus.


système digestif :

Le bouillon enfin, est excellent pour atténuer les inflammations du système digestif : syndrôme du colon irritable, maladie cœliaque, maladie de Crohn, boire de bouillon peut vous faire beaucoup de bien.

 

effet détox :

L'effet détoxifiant est particulièrement intéressant les lendemains de fête, et ce d'autant plus que vous aurez peut-être une carcasse de dinde ou de chapon, dont vous ne saurez justement pas quoi faire...



 

Mon conseil cuisine : Après chaque repas, pensez : restes ! Si vous avez cuisiné des produits frais (non surgelés ou congelés) mettez les restes de votre repas à congeler : vous aurez ainsi toujours de quoi réaliser de bons repas à moindre frais ! Si vous avez cuisiné des produits déjà congelés, réalisez vos recettes de restes du midi pour le soir, n'attendez pas trop avant de cuisiner vos restes de repas : attention aux intoxications alimentaires. Couvrez les aliments qui restent et placez-les au réfrigérateur dès qu'ils ont refroidis.

 

Mon conseil Naturopathique : La cuisine des restes ne s'entend que si l'on est en bonne santé, en revanche dans le cas de troubles de la santé, il est fortement déconseillé de réchauffer et re cuisiner les restes alimentaires. La cuison entraîne déjà une forte déperdition de vitamines des aliments et, en outre, en les réchauffant ou les recuisinant  les molécules des aliments vont éclater et se dissocier. Ainsi les aliments seront grandement dépourvus des éléments nutritifs indispensables à ceux qui cherchent à recouvrer une bonne santé.

    

 

Sur le blog, l'avis du Naturopathe :

HOMENATURO equilibre alimentaire-2  

L'alimentation, l'avis du Naturopathe   

Les céréales, l'avis du Naturopathe

La Chlorophylle et la Naturopathie

La Chlorophylle et l'Alimentation

Faut-il consommer Bio ?

Toutes les Recettes éditées chez HomeNaturo cuisine BOUTON

 

 

CALENDRIER HomeNaturo legumes pele-mele calendrier des Fruits & Légumes


CALENDRIER HomeNaturo poissons pele-melecalendrier des poissons

 

34x34-facebook----

 

 

 

 

A.ACCUEIL-Blog-HomeNaturo.jpg


 homenaturo

Partager cet article

Repost 0

commentaires