Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 17:44

 

 

 

La Naturopathie, Bio…logique !  

HOMENATURO-ALIMENTATION BIO  

   Pourquoi consommer Bio ?

 

l'avis du Praticien Naturopathe

 

L’alimentation :

 

Nous avons le choix entre plusieurs systèmes de productions alimentaires :

 

  1. L’auto production
  2. L’agriculture Bio
  3. L’agriculture dite raisonnée
  4. L’agriculture intensive, dite « traditionnelle »

 

L’agriculture Intensive ou Industrielle,

dite aussi " Traditionnelle " ou " Conventionnelle" :

La Production agricole.

 

Dans ce type de production, l’agriculture utilise les produits chimiques comme auxiliaires.

Les terres

 vont subir l’épandage d’engrais, de fertilisants, de désherbants et vont être sans cesse ensemencées, sans jachères, autrement dit sans permettre à la terre de se reposer et ainsi de se régénérer, la substance même des champs : la terre, va peu à peu s’appauvrir et son rendement décliner, il devient alors de plus en plus nécessaire de suppléer à cet affaiblissement du sol en y apportant des engrais et des fertilisants. Pour assurer la rentabilité des surfaces cultivées, les champs vont être traités, en plus, aux raticides et autres taupicides.

Les récoltes

vont être traitées aux pesticides, fongicides…voire être issues d’Organismes Génétiquement Modifiés (OGM).

Les élevages,

les animaux seront nourris de produits dérivés de l’agriculture industrielle voire de produits dérivés de sous-produits animaux (les farines issues de résidus d’animaux, dites farines animales impliquées dans le scandale de la « Vache folle ») ou encore, maintenant, de produits issus d’Organismes Génétiquement Modifiés (OGM).

Les animaux

 seront directement ou indirectement traités aux hormones de croissance, aux neuroleptiques (pour déstresser les poules élevées en batterie, par exemple), aux antibiotiques (pour éviter –avant leur possible apparition- les maladies infectieuses)… et seront élevés sans réels soucis de leur bien-être : les élevages de poules pondeuses calculent leurs rendements non pas au nombre de poules mais au m2 de poules ! Or un animal stressé est un animal potentiellement malade et sa chaire sera évidemment sans saveur d’autant que le goût de la viande résulte des conditions d’élevage d’un animal, de la qualité et de la variété de sa nourriture, tout ceci sans parler de notre propre conscience en regard du bien-être animal.

 

- La transformation industrielle.courges-6


Dans la plupart des cas, les produits utilisés dans la transformation alimentaire industrielle (farines, céréales, sucres…) sont des produits dits raffinés par opposition aux produits complets ou semi-complets. Les produits raffinés, comme le blé par exemple, sont dépourvus de leur enveloppe or c’est dans cette enveloppe précisément que sont concentrés les éléments nutritifs les plus importants. Ainsi, les produits raffinés sont « vidés » de leurs contenus vitaminiques, de leurs acides gras essentiels, de leurs oligo-éléments en un mot de tous les éléments nécessaires à notre organisme donc à notre santé.

Comme les produits raffinés, issus de la production intensive et industrielle, sont très pauvres en goûts, pour pallier à ce problème, l’industrie alimentaire « enrichie à tour de bras ». Ces aliments devenus insipides du fait même de leurs méthodes de production : pas de soleil, pas d’air voire même carrément plus de terre pour les productions sous serres et intensives, hors du respect des cycles des saisons, ces aliments calibrés, uniformes et fades sont donc enrichis d’exhausteurs de goût mais aussi de vitamines, de conservateurs, de colorants, d’émulsifiants…le tout créer par l’industrie chimique évidemment ! A cela ajoutons de bien trop importantes additions de sel et de sucre, toujours histoire de donner un peu de goût à des aliments confectionnés avec des matières premières qui en sont dépourvues !

Comment se convaincre que ces produits chimiques sont hautement pathogènes ? Il n’est que de voir les statistiques médicales réclamées par la sécurité sociale : les agriculteurs ont une fréquence de cancers beaucoup plus importante que les autres professions, alors qu’ils vivent et travaillent dans un environnement, normalement, beaucoup plus préservé des pollutions atmosphériques que les citadins. Et ces produits chimiques, dont la plupart sont issues de la pétrochimie, se retrouvent au final dans nos assiettes et ce plusieurs fois par jours. Ne nous étonnons donc pas de l’augmentation de toutes les maladies immunitaires, comme les cancers, ou de l’émergence de maladies neurologiques, comme alzheïmer, lorsque l’on sait que chaque personne consomme entre 2 à 3 kg de pesticides par ans.

En un siècle que de dégâts : explosion des maladies dégénératives : obésité, diabète, cancers, parkinson, alzheïmer, arthrose, hypertension etc.…Et ces maladies touchent , aujourd’hui, le plus en plus les enfants.

 

L’agriculture dite raisonnée 

Pour faire simple, ce type de production ménage la chèvre et le chou. Autrement dit, une exploitation semi intensive des surfaces agricoles par le respect des jachères notamment, des parcours en plein air pour l’élevage et une utilisation un peu plus raisonnable des produits chimiques. Sans être un bon compromis, c’est déjà un moindre mal.

 

L’agriculture Bio  images

 

Méditons (c’est excellent pour la santé !) sur cette réflexion de Jean-Marie Pelt : -« Je préfère manger une salade qui a nourri une limace qu’une salade qui a tué une limace » Simple, non ?

Un seul mot suffit à définir l’agriculture biologique : Respect.

Respect de la terre et de ses temps de repos, respect des saisons, respect des terroirs, respect de la biodiversité, respect de l’eau, respect de l’animal et de son bien-être et, au final, respect du consommateur.


Le point de vue de la Naturopathie :

Malgré les divergences qui existent entre les différents courants Naturopathiques, l’unité est indiscutable sur un point essentiel :

L’alimentation doit être la plus naturelle possible : sans rajout d’aucune sorte, de façon à profiter de tous les bienfaits des aliments consommés.

Vitamines, oligo-éléments, acides gras essentiels, flavonoïdes etc. doivent être préservés, nous nous entendons tous sur ce point : ni raffinement, ni chimie.

 

     Savoir acheter Bio en allant à l’économie

1.      Mangez frais et de saison

Cuisiner maison est beaucoup plus économique qu’acheter des plats tout préparés, pour peu que vous cuisiniez en quantité suffisante pour vous permettre de congeler une partie de vos préparations. Acheter des produits de saison est, la plupart du temps, bien moins onéreux que de satisfaire une envie de fraises en plein mois de décembre.


Consultez le calendrier des Fruits & Légumes, des Viandes  &  des Produits de la mer  HOMENATURO CALENDRIER DES ALIMENTS

 

2.      Privilégiez les productions locales

L’impact sur l’environnement et sur votre porte-monnaie sera évident si vous choisissez des produits ne nécessitant que peu ou pas de frais de transport.

 

3.      Achetez des produits proposés en vrac 

Sur votre marché, chez votre producteur ou dans les magasins Bio, de nombreux produits vous sont proposés à la pesée, vous bénéficiez ainsi de plusieurs avantages : vous ne payez pas l’emballage, vous ne retrouvez pas inclus dans le prix d’achat les longues et coûteuses études de marketing qui ont mis au point le packaging, vous n’achetez que ce dont vous avez réellement besoin, vous achetez en plus petites quantités à la fois et donc consommez des aliments toujours frais et enfin vous réduisez l’impact sur l’environnement en limitant vos déchets.

 

4.      Ne gaspillez plus

Tout se mange ou presque dans les légumes et fruits bio.

Plus besoin d’éplucher, un simple brossage sous l’eau suffit et vous préserverez –et consommerez- la peau des légumes qui contient tous les oligo-éléments et  précieuses vitamines. Avant de presser un citron, une orange, une clémentine ou un pamplemousse bio épluchez-le et conservez les zestes au congélateur pour les utiliser ensuite dans vos pâtisseries ou vos plats salés, les trognons de brocolis et choux-fleurs pourront être réduits en purées, les fanes de radis, carottes et navets agrémenteront vos soupes, les épluchures de pomme de terre épicées au piment d’Espelette et au paprika et plongées dans la friteuse seront parfaites à l’apéritif et vous pourrez même utiliser les queues de cerises qui deviendront d’excellentes tisanes.

 

 AMAP-2Savoir acheter Bio en achetant, au moins, l’essentiel


1.      Les œufs doivent être impérativement consommés bio

Véritables concentrés d’éléments nutritifs, tous les acides aminés essentiels s’y retrouvent…mais les pesticides aussi lorsqu’ils ne sont pas bio ! Pour reconnaître les codes des oeufs, c'est ici.

 

2.      Les céréales

Proposés en très grandes variétés dans les magasins bio, leurs goûts, leurs textures, leurs bienfaits et leurs utilisations sont autant de découvertes parfois surprenantes. Peu onéreuses, les céréales vous apporteront tous leurs bienfaits si vous les consommez issues de l’agriculture biologique et semi-complète pour bénéficier de tous leurs apports nutritionnels et faciliter leur digestion. Pensez aussi à acheter vos farines bio.

 

3.      Les légumineuses (ou légumes secs) 

Concentrés d’énergie trop souvent oubliées de nos menus, ces petites boules sont une explosion de vitalité à redécouvrir d’urgence. Très économiques les haricots et autres lentilles se prêteront à toutes vos fantaisies : chaudes, froides, en purées, en terrines, en accompagnement les légumineuses n’ont de limites que votre imagination.

 

4.      Les Huiles 

Vous les consommez en petites quantités, achetez-les donc bio. Les huiles sont un apport essentiel à notre organisme alors autant profiter pleinement de leurs richesses nutritionnelles.

 

5.      Les Fruits & Légumes - Les Viandes & Poissons

Inutile de revenir sur les avantages évoqués plus haut concernant l’agriculture et l’élevage bio.

Achetez peu, utilisez la totalité de votre produit, ne surpayez pas celui-ci en payant l’emballage, la pub et les réseaux de distribution de l’industrie alimentaire et vous vous  apercevrez vite que consommez bio ne revient guère plus chère !

 

6.      Les Graines Germées 

Belles, bonnes, bio, les graines germées : un jardin dans votre assiette.

Pour pousser une plante, au moment de sa germination, concentre dans le plant (la jeune pousse) toute sa puissance : vitamines, minéraux, chlorophylle… En faisant vous-même pousser vos graines vous consommerez, toute l’année, un potager miniature incroyablement nutritif aux saveurs variées et souvent surprenantes. Votre récolte se fera à chaque repas vous garantissant une fraîcheur incomparable. Ces petites graines ont décidément toutes les qualités : économiques, nutritives, goûteuses, elles sont tellement raffinées et élégantes qu’elles sont maintenant utilisées par les Chefs étoilés et les représentants de la Gastronomie dans la présentation de leurs plats.

 

COURGES-11Savoir acheter Bio et choisir ses distributeurs
 

1.     Inscrivez-vous à une AMAP (Association pour le Maintient de l’Agriculture Paysanne) mais soyez vigilent : il peut arriver qu'elles ne soient pas toujours toutes bio. L'Annuaire des AMAP BIO de France est là


2.     Fournissez-vous directement chez le Producteur, vous bénéficierez de prix justement calculés, vous ne paierez pas les pourcentages dévolus aux intermédiaires, aux transporteurs, aux annonceurs… et, enfin vous permettrez une juste rétribution du travail de votre producteur.  En achetant chez le Producteur vous consommerez à coup sûr des produits frais et vous profiterez pleinement de ses conseils, c’est un professionnel qui saura vous aider dans vos choix et dans vos préparations.


3.     Achetez dans les magasins bio c’est encore le plus sûr moyen de soutenir la production bio. La plupart du temps vous y rencontrerez de vrais professionnels et des passionnés de bio pour qui commerce et éthique doivent demeurer liés.

 

 logos-labels- COSMETO BIO

 

Les produits bio hors alimentation : 


Voilà plusieurs années que les publications spécialisées dans la consommation Bio mettent en garde le public de l’utilisation de substances telles que le Paraben, les sels d’aluminium et autres adjuvants de l’industrie chimique dans les produits d'hygiène non bio. 

Comme un immense buvard, notre peau absorbe et propage dans notre corps toutes les substances qui lui sont appliquées. Si ce sont des produits chimiques ceux-ci seront diffusés, par capillarité, dans tout notre organisme.

Les produits labélisés Bio sont issus de produits naturels et ne sont pas testés sur les animaux.

Les produits d’hygiène mais aussi les produits sanitaires bio sont exempts de matières chimiques et agressives aussi bien pour votre organisme que pour votre environnement. Généralement très efficaces et très concentrés les produits sanitaires bio sont, au final, très économiques. Quant aux produits de beauté et d’hygiènes les gammes proposées sont  aussi variées que séduisantes, de quoi être « Belle & Bien ! »

 

 

Pour vous y retrouver dans les labels suivez ce lien :

PRESENTATION BIO

 

34x34-facebook----

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 homenaturo

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans BIO et BIEN-ETRE
commenter cet article

commentaires

Vanessa 24/05/2015 18:40

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet, que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ? Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission. Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez. La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos. Voici le lien: http://revenumensuel.com/