Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 14:30

La leucémie (maladie dégénérative) serait deux fois plus présente chez les enfants voisins de centrales nucléaires selon un rapport de l'Inserm  Sur le Blog de naturopathe HomeNaturo-naturopathie et iridologie consultation à domicile ou par téléphone. 

presse homenaturo overblog

Un excès de cas de leucémie

autour des centrales nucléaires françaises


Bien que la maladie n'ait que rarement une seule cause, dans le cas des maladies dégénératives fortement liées à l'enfance, comme certaines leucémies, les facteurs déclanchants sont souvent multifactoriels; pour autant, il existe certains facteurs environnementaux plus déterminants que d'autres.

Dans un récent rapport d'étude publié par l'Inserm, les faits exposés sont pour le moins troublants : l'étude relève 14 cas de leucémie d'enfants de moins de quinze ans, dans un rayon de moins de cinq kilomètres autour de 19 centrales nucléaires entre 2002 et 2007.

Des cas de leucémie, deux fois plus élevés, détectés chez des enfants vivant près de centrales nucléaires

 

La leucémie ou leucose, est un cancer des cellules de la moelle osseuse (les cellules de la moelle produisent les cellules sanguines, d'où le terme parfois utilisé de cancer du sang). La leucémie est classée dans les maladies dégénératives

Une leucémie peut survenir à tout âge ; de la période néonatale au 4ème âge, mais selon l'âge et certains antécédents, le risque de contracter certains types de leucémie diffère et tous les âges peuvent être concernés.

Rappelons que pour 9 cas sur 10 la cause unique d'une leucémie est inconnue

 Certains facteurs de risque unanimement reconnus :

Risques in utero

- Exposition in utero aux rayons X

- Exposition à certains produits chimiques (benzène, les hydrocarbures aromatiques) ou à certains engrais ;
- Exposition (y compris in utero à de faibles doses) de certains pesticides ; Selon une méta étude faite sur 31 études épidémiologiques faites entre 1950 et 2009, l'exposition de la mère lors de son travail durant la grossesse double le risque de déclaration d'une leucémie chez l'enfant (augmentation de 40% chez les agricultrices qui semblent les plus exposées). ce risque de leucémie infantile augmente le plus avec l'exposition à des insecticides et des herbicides       (+ 2,7 et + 3,6 respectivement). L'exposition du père n'a pas de conséquences nette.

 - Exposition à la radioactivité.

Après la naissance :
- Antécédent de radiothérapie ou de chimiothérapie pour un autre cancer,
- Certaines anomalies génétiques comme la trisomie 21 (leucémies répondant généralement bien aux traitements).
- Certaines maladies comme le rachitisme, certaines infections et le cancer de la moelle osseuse, maladies hématologiques.

En revanche, les champs magnétiques (près des lignes électriques à haute-tension, par exemple) ne sont toujours reconnus comme étant des facteurs à l'origine de leucémies par le monde scientifique. Pourtant cette thèse est toujours soutenue par de nombreux médecins et scientifiques depuis la parution, en 1979, dans l'American Journal of Epidemiology d'un article portant sur une corrélation significative entre exposition aux champs magnétiques et cancer de l'enfant.


  

Un rapport fait état des interrogations de scientifiques sur des cas de leucémie chez les enfants de moins de 15 ans, qui pourraient être plus nombreux aux abords des centrales nucléaires françaises, selon une étude dont les résultats ne permettraient cependant pas de tirer des conclusions formelles.

 

Des cas de leucémie trop nombreux


Un " excès de cas " de leucémie chez des enfants de moins de 15 ans a été observé autour de dix-neuf centrales nucléaires françaises sur une période de six ans. L'étude relève quatorze cas de leucémie d'enfants dans un rayon de moins de cinq kilomètres autour des dix-neuf sites nucléaires sur la période de 2002-2007, alors que les taux d'incidence nationaux prédisaient la survenue de 7,4 cas en moyenne.

Cet excès n'a toutefois pas été " retrouvé " sur une période plus longue de dix-huit ans, selon cette étude menée par Jacqueline Clavel, responsable d'épidémiologie environnementale des cancers à l'Inserm (Institut national supérieur des études et de la recherche médicale). " Lorsque l'on considère globalement la période 1990-2007, cet excès de risque n'est pas retrouvé, souligne Mme Clavel, qui estime que " le lien avec les très faibles radiations ionisantes émises par les centrales en fonctionnement normal ne peut pas être établi ". " Aucun excès de risque de leucémie dans les zones les plus exposées aux rejets gazeux des centrales n'a été observé ", a-t-elle ajouté.

 

Des résultats significatifs

 

" C'est un résultat qui a été vérifié dans tous les sens et qui est statistiquement significatif et c'est vrai qu'il est assez surprenant par rapport aux études que nous avions faites auparavant ", commente Dominique Laurier, responsable du laboratoire d'épidémiologie de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et co-auteur de l'étude. " Sur la période (allant de) 1990 à 2001, (...) on voyait une fréquence tout à fait normale et classique ", ajoute-t-il. Entre 2002 et 2007, période à laquelle l'étude a été menée, 14 enfants de moins de 15 ans habitant dans un rayon de 5 kilomètres d'une centrale nucléaire ont été atteints de leucémie, rapporte l'étude. Cette fréquence est deux fois plus élevée que dans le reste du pays, où 2753 cas de leucémies infantiles ont été diagnostiqués sur la même période.

 

Et le Dr Jacqueline Clavel se veut prudente, pour elle, l'étape suivante nécessaire serait donc de travailler à l'échelle internationale " pour avoir un plus grand nombre de cas ", souligne-t-elle. Pierre Barbey, président de l'Association pour le Contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO), lui, pense que plusieurs facteurs (les rejets de benzènes liés à la circulation automobile, la radioactivité naturelle, la proximité avec les lignes à haute tension) peuvent ensemble favoriser l'émergeance de la maladie. Une hypothèse en rien incompatible avec les relevés de l'Inserm et qui ne minimise pas l'impact des centrales nucléaires sur la santé des plus fragiles. 

Plus loin,  il souligne : " Maintenant, il n'y a pas qu'une étude,  il y a toute une série d'études qui vont dans ce sens ".

 

Les autres résultats de recherches :


A la suite des résultats de son étude, le Dr Jacqueline Clavel se veut prudente, pour elle, l'étape suivante nécessaire serait de travailler à l'échelle internationale " pour avoir un plus grand nombre de cas ", souligne-t-elle.


Pourtant cette étude française n'est pas la seule ni la première.

Une étude allemande avait déjà montré un doublement des cas de leucémie spécifiquement chez les enfants de moins de cinq ans résidant à proximité immédiate des centrales sur une longue période (en l'occurrence, entre 1980 et 2003). Des travaux similaires à ceux menés en Ecosse et en Angleterre ont depuis abouti à des conclusions semblables.  

Et, cette étude de l'Inserm confirme également les résultats des travaux de Jean-François Viel publiés en 1997. Ce professeur de médecine de Besançon avait fait scandale en annonçant un nombre de cas de leucémie deux fois plus important que la normale dans la Hague.

  

La France et le nucléaire


La France, qui exploite cinquante-huit réacteurs nucléaires, est le pays le plus dépendant de cette énergie. Objet d'un relatif consensus pendant de longues années, l'énergie nucléaire suscite aujourd'hui un débat de plus en plus vif. Le réseau " Sortir du nucléaire "  a ainsi salué cette publication, jugeant qu'elle établissait " une corrélation très claire " entre la fréquence des leucémies infantiles aigües et la proximité des centrales nucléaires.


Ce rapport de l'Inserm entre aussi en résonnance avec le rapport de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), un organisme indépendant, rendu public la semaine dernière ( 3/01/12), dans lequel il était préconisé à la France d'investir des milliards d'euros dans les centrales françaises pour améliorer leur sécurité, à la lumière de la catastrophe de Fukushima.

Ainsi la question sécuritaire des centrales nucléaires s'étend bien maintenant à la sécurité sanitaire car enfin, comment expliquer ce nombre deux fois plus élevé d'enfants atteints de ce cancer du sang dans le voisinage immédiat des centrales nucléaires ?


source : AFP 11.01.12 

 

Le Dossier noir des " Maladies dégénératives " :  


On tue nos enfants ! 


Les maladies dégénératives en augmentation

Maladies dégénératives, le foetus première victime

Les maladies dégénératives passent à table !

Les sols de culture, l'aluminum, les engrais et alzheimer

Hyperactivité, Maladies dégénératives et additifs le lien est établi !

Antennes-relais et maladies : il n'y a plus de doute !

Maladies dégénératives, leucémies et nucléaire : trop de cas

Maladies dégénératives, des poisons dans vos placards...

Maladies dégénératives, retrouvez l'hygiène au naturel !

Les Maladies dégénératives, en conclusion

 

Dans la Presse :

Le Rôle des Pouvoirs publiques et des instances de surveillance en France

Dans la presse : Y a-t'il un Ministre de l'écologie en France ?

Dans la presse : l'Affsaps de nouveau sur la sellette

Dans la presse : de la bonne santé de l'Agro-Alimentaire

Dans la presse : taxe sur les sodas, c'est pô juste....!!!


 

 

34x34-facebook----

 

 

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

homenaturo

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans SANTE
commenter cet article

commentaires