Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 15:39

presse homenaturo overblog

Sécheresse en France,

une réunion ministérielle d’urgence.

 

En France, environ 58% des réservoirs

affichent un niveau inférieur à la normale.


Neuf départements sont désormais touchés depuis vendredi par des restrictions d'usage de l'eau, à cause du déficit de précipitations depuis le début de l'année.

 

La commission de suivi hydraulique, qui devait se réunir mi-juin, a finalement été convoquée avec un mois d’avance par Nathalie Kosciusko-Morizet.

Ce matin du 16 mai -fait exceptionnel-, de nombreux experts seront réunis autour de la ministre de l’Ecologie pour faire un point global sur la sécheresse exceptionnelle qui sévit actuellement sur l’Hexagone.

Niveau des nappes phréatiques, débit des cours d’eau, état des barrages, aridité des sols (du jamais-vu depuis 1959), situation des centrales nucléaires… Tout sera passé au crible, région par région.


A ce jour, 27 départements français, soit plus du quart du pays, sont concernés par des restrictions d’eau (par arrêté préfectoral là où l’urgence se fait le plus sentir), mais la carte dévoilée à l’issue de ce « comité » inédit pourrait étendre ces limitations.

Vendredi, Nathalie Kosciusko-Morizet s’était dite « inquiète », tout en assurant que « la saison pouvait encore être sauvée » (!). Notamment pour les agriculteurs, éleveurs en tête, de plus en plus préoccupés par la situation, alors que l’été est loin d’avoir commencé!


La réunion prévue ce matin devrait également être l’occasion de lancer un plan de lutte contre la sécheresse, dont les détails seront finalisés en juin. Plusieurs pistes sont à l’étude : améliorer la récupération des eaux de pluie, rénover les réseaux hydrauliques sujets à d’importantes fuites, voire rendre possible la réutilisation des eaux usées (impropres à la consommation humaine) pour l’agriculture…

  

 LeParisien 16/05/11


A.HomeNaturo OverblogA quand une vraie politique environnementale qui se donnerait les moyens d’agir ?

A quand des brigades d’interventions - avec procès verbaux à la clé - pour vérifier si les champs ne sont pas arrosés : en plein midi, en plein soleil, lorsqu’il pleut, en plein orage… Comment peut-on encore laisser de pareilles pratiques se perpétuer ? Et, puisqu’il faut en passer par une législation sévère, à quand obligation faite aux agriculteurs de se doter de stations de récupération des eaux de pluie, à quand une définition stricte des répartitions des terres agricoles et de leurs destinations, le maïs, très gourmand en eau, est cultivé dans le Sud de la France, est-ce vraiment là une conception rationnelle de l’agriculture ?

De même, car il est injuste de jeter l’opprobe sur les seuls agriculteurs, à quand des commissions de surveillance –efficaces- sur les grands chantiers, où chacun d’entre nous a vu un jour ou l’autre des litres et des litres d’eau se déverser inutilement de chantiers de construction.

De nombreux corps de métier ont une nécessité absolue de l’usage de l’eau : les grandes poissonneries, les laveries, en font aussi partie par exemple, ne peut-on imaginer des stations de récupération des eaux usées incluant un système de recyclage ?

Les habitudes doivent être changées d’une façon urgentissime, bon nombre de particuliers privilégient la douche au bain, la plupart nettoient leur voiture dans des stations de lavage et non aux tuyaux d’arrosage, nombreux sont les jardiniers amateurs à récupérer les eaux de pluie, ces gestes sont essentiels mais insuffisants, il faut que les grandes industries tout comme les agriculteurs et éleveurs, réfléchissent et agissent pour que l’eau ne soit plus sottement gaspillée.

L'eau est notre bien le plus précieux, à tel point que notre propre organisme est constitué d’eau à plus de 70 %, sans elle, la vie est tout simplement impossible.

Enfin, il est intéressant de faire le parallèle, en pleine discution-rapport-manifestation concernant l’abrogation -ou non- des explorations et exploitations de Gaz de Schiste, avec ce que Monsieur André Picot du CNRS et Président de l’Association Toxicologie-Chimie (Paris) a écrit récemment à Madame la Ministre :

- « (...) Notre engagement se justifie par le souci d’éviter un désastre écologique devant notre descendance.

Un autre argument qui devrait faire appel à la sagesse et à la raison : à ce jour, l’eau potable se raréfie sur notre planète, aussi pouvons-nous nous offrir le luxe de souiller nos nappes phréatiques, sachant que la population de notre planète ne cesse d’augmenter, et les déserts de progresser ?

Nous espérons très sincèrement que cette analyse scientifique toxico-chimique retiendra toute votre attention et pourra étoffer les informations générales dont vous disposez déjà sur ce sujet d’actualité très préoccupant.»

Cette sécheresse gravissime qui se profile est peut-être la « chance » que devront saisir nos dirigeants pour comprendre à quel point l’eau est absolument vitale et précieuse.

La protéger est une devoir de sûreté nationale et internationale.

Retrouvez l’intégralité de ce courrier dans les documents PdF :

 

Les Documents format PdF sur le sujet

et les adresses des collectifs & associations anti gaz de schiste

Gaz de Schiste et Energie Nucléaire les documents Pdf

 

LES ARTICLES SUR LE GAZ DE SCHISTE PUBLIES SUR HOMENATURO

lire aussi :


André Picot du CNRS : il faut interdire le gaz de schiste !  12/05/11

 

Gaz de Schiste à l'Assemblée Nationale, Non mais...peut-être...  11/05/11

Gaz de Schiste en Seine & Marne débat parlementaire 10 mai 10/05/11

Dans la presse : Gaz de Schiste un rapport favorable 10/05/11

Gaz de Schiste, des parlementaires, un député, un lobby et nous 08/05/11 

Gaz de Schiste, Toreador entre dans l'arène : les associations aussi 23/04/11

Gaz de Schiste vers l'arrêt des autorisations   14/04/2011

Dans la presse : Centrale nucléaire de Brennilis et Gaz de Schiste10/04/2011

Gaz de schiste en Pays de Bray 08/04/2011 

Si les travaux sont légaux, alors que peut-on craindre ?06/02/2011 

 

   Le gaz de schiste  : une nouvelle catastrophe écologique ? (vidéo)

 

LES ARTICLES SUR L'EAU PUBLIES SUR HOMENATURO

lire aussi :

Mai : la France en alerte sécheresse.  

L'eau potable en danger en France, dernier rapport d'analyses  

Le Ministère de l'Ecologie et les pesticides via HomeNaturo


Si vous souhaitez réagir à cet article la page commentaires est ici

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

 homenaturo

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires