Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 16:36

 

 

Gaz de schiste : NON merci ! 

 

Sans aucune information, sans aucune consultation, le gouvernement français  a offert, à des sociétés nationales et étrangères le droit d’explorer le sous-sol français à la recherche de gaz et de pétrole de schiste.

 

La technique pour ramener le gaz à la surface est nouvelle, délicate et surtout, désastreuse sur le plan environnemental. La «fracturation hydraulique horizontale», consiste à provoquer des failles à l’aide d’un liquide envoyé à très forte pression, pour libérer le gaz et le pétrole pris dans la roche compacte, à environ 2000 mètres de profondeur. Trois «ingrédients» sont nécessaires pour créer ces mini séismes : des quantités phénoménales d’eau (entre 15 000 et 20 000 m3), des produits chimiques (plus de 500) pour attaquer la roche et des micro-billes pour maintenir ouvertes les failles.

Aux Etats-Unis, le bilan de l’extraction de ces énergies fossiles est catastrophique : pollution massive des nappes phréatiques et de l’air, destruction des paysages et de milieux naturels, etc. Leur exploitation, en France, conduirait inéluctablement aux mêmes dégâts ainsi qu’à des émissions accrues de gaz à effet de serre, alors même que notre pays s’est engagé à les diviser par quatre.

Les autorisations de prospection sur plus de 10% du territoire ont été accordées sans débat sur les besoins énergétiques à moyen et long terme, sans discussion sur la nécessité de lutter contre le gaspillage, rechercher une meilleure efficacité énergétique et les alternatives renouvelables.

 

Pour toutes ces raisons, nous exigeons un débat public avec la société civile, les élus locaux et nationaux, pour dresser un inventaire complet des conséquences environnementales, sanitaires, économiques et sociales de cette «nouvelle folie industrielle».

 

C’est pourquoi nous demandons un gel immédiat des prospections et la suspension des permis de recherche de gaz et pétrole de schiste sur l’ensemble du territoire français.

 


Coordination des collectifs pour un moratoire sur la prospection du gaz de schiste

picto petition

 

 


  Pour être informé, pour vous mobiliser : 
  ASSOCIATION VIGILANCE PERIGORD b ok mod ident


 

LES ARTICLES CONCERNANT LE GAZ DE SCHISTE PUBLIES SUR HOMENATURO 

lire aussi :

Gaz de Schiste en Dordogne le permis est autorisé ! 05/05/12

Gaz de Schiste, le Tribunal autorise la reprise de l'exploration  26/05/11 

André Picot du CNRS : il faut interdire le gaz de schiste !  12/05/11 

Gaz de Schiste à l'Assemblée Nationale, Non mais...peut-être...  11/05/11 

Gaz de Schiste en Seine & Marne débat parlementaire 10 mai 10/05/11

Dans la presse : Gaz de Schiste un rapport favorable 10/05/11 

Gaz de Schiste, des parlementaires, un député, un lobby et nous 08/05/11 

Gaz de Schiste, Toreador entre dans l'arène : les associations aussi 23/04/11

Gaz de Schiste vers l'arrêt des autorisations   14/04/2011

Dans la presse : Centrale nucléaire de Brennilis et Gaz de Schiste 10/04/2011

Gaz de schiste en Pays de Bray 08/04/2011 

Si les travaux sont légaux, alors que peut-on craindre ? 06/02/2011 

 

     Le gaz de schiste comprendre : une nouvelle catastrophe écologique ?   (vidéo)

Les Documents format PdF sur le sujet

et les adresses des collectifs & associations anti gaz de schiste

Gaz de Schiste et Energie Nucléaire les documents Pdf

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

34x34-facebook----homenaturo

 


Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 16:34

 

 

Gaz de schiste : NON merci ! 

 

Sans aucune information, sans aucune consultation, le gouvernement français  a offert, à des sociétés nationales et étrangères le droit d’explorer le sous-sol français à la recherche de gaz et de pétrole de schiste.

 

La technique pour ramener le gaz à la surface est nouvelle, délicate et surtout, désastreuse sur le plan environnemental. La «fracturation hydraulique horizontale», consiste à provoquer des failles à l’aide d’un liquide envoyé à très forte pression, pour libérer le gaz et le pétrole pris dans la roche compacte, à environ 2000 mètres de profondeur. Trois «ingrédients» sont nécessaires pour créer ces mini séismes : des quantités phénoménales d’eau (entre 15 000 et 20 000 m3), des produits chimiques (plus de 500) pour attaquer la roche et des micro-billes pour maintenir ouvertes les failles.

Aux Etats-Unis, le bilan de l’extraction de ces énergies fossiles est catastrophique : pollution massive des nappes phréatiques et de l’air, destruction des paysages et de milieux naturels, etc. Leur exploitation, en France, conduirait inéluctablement aux mêmes dégâts ainsi qu’à des émissions accrues de gaz à effet de serre, alors même que notre pays s’est engagé à les diviser par quatre.

Les autorisations de prospection sur plus de 10% du territoire ont été accordées sans débat sur les besoins énergétiques à moyen et long terme, sans discussion sur la nécessité de lutter contre le gaspillage, rechercher une meilleure efficacité énergétique et les alternatives renouvelables.

 

Pour toutes ces raisons, nous exigeons un débat public avec la société civile, les élus locaux et nationaux, pour dresser un inventaire complet des conséquences environnementales, sanitaires, économiques et sociales de cette «nouvelle folie industrielle».

 

C’est pourquoi nous demandons un gel immédiat des prospections et la suspension des permis de recherche de gaz et pétrole de schiste sur l’ensemble du territoire français.

 


Coordination des collectifs pour un moratoire sur la prospection du gaz de schiste

picto petition

 

 


  Pour être informé, pour vous mobiliser : 
  ASSOCIATION VIGILANCE PERIGORD b ok mod ident


 

LES ARTICLES CONCERNANT LE GAZ DE SCHISTE PUBLIES SUR HOMENATURO 

lire aussi :

Gaz de Schiste en Dordogne le permis est autorisé ! 05/05/12

Gaz de Schiste, le Tribunal autorise la reprise de l'exploration  26/05/11 

André Picot du CNRS : il faut interdire le gaz de schiste !  12/05/11 

Gaz de Schiste à l'Assemblée Nationale, Non mais...peut-être...  11/05/11 

Gaz de Schiste en Seine & Marne débat parlementaire 10 mai 10/05/11

Dans la presse : Gaz de Schiste un rapport favorable 10/05/11 

Gaz de Schiste, des parlementaires, un député, un lobby et nous 08/05/11 

Gaz de Schiste, Toreador entre dans l'arène : les associations aussi 23/04/11

Gaz de Schiste vers l'arrêt des autorisations   14/04/2011

Dans la presse : Centrale nucléaire de Brennilis et Gaz de Schiste 10/04/2011

Gaz de schiste en Pays de Bray 08/04/2011 

Si les travaux sont légaux, alors que peut-on craindre ? 06/02/2011 

 

     Le gaz de schiste comprendre : une nouvelle catastrophe écologique ?   (vidéo)

Les Documents format PdF sur le sujet

et les adresses des collectifs & associations anti gaz de schiste

Gaz de Schiste et Energie Nucléaire les documents Pdf

 

Pour plus d'infos consultez le dossier :

GRANDES CAUSES 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

34x34-facebook----homenaturo

 


Repost 0
Published by Michel - dans GRANDES CAUSES
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 14:59

 

 

 

HOMENATURO-PRESSE-GASLAND

Gaz de schiste :

le permis de Cahors validé !

Selon les sources de Vigilance Périgord, le permis de Cahors serait sur le bureau de François Fillon. Le député Germinal Peiro dénonce "une supercherie"

La validation du permis de Cahors inquiète la Dordogne

La validation du permis de Cahors inquiète la Dordogne (Illustration MaxPPP)


Dominique Pouyer-Hue, coprésidente de Vigilance Périgord, a appris la nouvelle mercredi. « Une catastrophe », dit-elle.

La Dreal Midi-Pyrénées (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) vient de terminer l'instruction du permis de Cahors et l'a validé ! Pourtant, la loi interdisait la fracturation hydraulique comme technique d'exploration et d'exploitation du gaz de schiste. « Le terme de fracturation hydraulique n'apparaît pas dans les textes des pétitionnaires qui usent d'une sémantique adaptée pour arriver à leur fin. Mais leur technique mentionnée correspond à sa définition », ajoute la coprésidente.

Selon les sources de l'association sarladaise, le permis de Cahors, qui concerne une zone allant de Montauban jusqu'au sud du département, serait aujourd'hui sur le bureau de François Fillon, désormais en charge du ministère de l'Écologie en relais de Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM).

« C'est une course contre la montre qui s'engage. Il ne faut pas qu'il le signe tant qu'il est en poste, peut-être jusqu'à dimanche, sinon, les sociétés américaines pourront venir explorer le gaz de schiste d'ici peu. »

Et si la gauche passe ?

« Je n'ai pas plus confiance en la gauche. Nous n'avons pas obtenu de la part de François Hollande la garantie qu'il ne signera pas. »


« Ils ont contourné la loi »


Fidèle à son travail d'alerte, Dominique Pouyer-Hue a appelé mercredi Jean-Fred Droin, le conseiller général du canton de Sarlat et a envoyé un SMS au député local Germinal Peiro. « Mais pour une fois, je n'ai pas encore eu de réponse de sa part. Avec la présidentielle, c'est sûr que ce n'est pas la bonne période. Il y a pourtant urgence si on veut éviter de voir débarquer les camions et commencer les forages, comme c'est déjà le cas dans l'Ain. » Joint hier soir au téléphone, Germinal Peiro, par ailleurs maire de Castelnaud qui figure sur la zone du permis de Cahors, s'est déclaré « révolté » par la nouvelle. « Ils ont contourné la loi en n'utilisant pas le terme de fracturation hydraulique. C'est une supercherie. Je me rappelle des déclarations de NKM l'an passé à La Roque-Gageac… On avait des craintes sur la position du gouvernement, malheureusement, elles étaient justifiées. »

Quant à la nuance de gravité entre permis d'exploration et permis d'exploitation, elle n'existe pour ainsi dire pas pour Dominique Pouyer-Hue : « Le permis d'exploration court sur 5 ans et les sociétés peuvent en bénéficier à trois reprises. Donc avant qu'une enquête publique ait lieu avec une étude d'impact, il peut se passer quinze ans. Quinze ans de dégâts et de pollution. »

 

Gaz de schiste :

le permis de Cahors validé,

la Dordogne inquiète !

La Dreal vient de terminer l'instruction du permis de Cahors et l'a validé. C'est l'information révélée par l'association anti-gaz de schiste « Vigilance Périgord »

Germinal Peiro, maire de Castelnaud à dénoncé une

Germinal Peiro, maire de Castelnaud à dénoncé une "supercherie" (Loic Mazarley) 

La Dreal vient de terminer l'instruction du permis de Cahors et l'a validé. C'est l'information révélée par l'association anti-gaz de schiste « Vigilance Périgord », par le biais de sa coprésidente Dominique Pouyer-Hue.

« La loi interdit la technique de la fracturation hydraulique pour explorer et exploiter le gaz de schiste, mais les pétitionnaires ont usé d'une sémantique adaptée pour arriver à leur fin. Ils n'ont donc pas employé ce terme, mais la technique décrite correspond totalement à la définition d'une fracturation hydraulique. »

De son côté, le député Germinal Peiro, par ailleurs maire de Castelnaud qui se situe sur la zone du permis de Cahors, a dénoncé « une supercherie », s'en prenant ouvertement au gouvernement. « On avait des craintes sur la position du gouvernement, elles étaient malheureusement justifiées. »

Le permis de Cahors est désormais sur le bureau de François Fillon, qui a désormais la charge du Ministère de l'Ecologie. « S'il signe ce permis, alors les sociétés américaines pourront commencer leur forage comme dans l'Ain », souffle Dominique Pouyer-Hue.

Source : Sud-Ouest Publié le 04/05/2012
Par Thierry Dumas

 

  Pour être informé, pour vous mobiliser : 
  ASSOCIATION VIGILANCE PERIGORD b ok mod ident


 

LES ARTICLES CONCERNANT LE GAZ DE SCHISTE PUBLIES SUR HOMENATURO 

lire aussi :

Gaz de Schiste, le Tribunal autorise la reprise de l'exploration  26/05/11 

André Picot du CNRS : il faut interdire le gaz de schiste !  12/05/11 

Gaz de Schiste à l'Assemblée Nationale, Non mais...peut-être...  11/05/11 

Gaz de Schiste en Seine & Marne débat parlementaire 10 mai 10/05/11

Dans la presse : Gaz de Schiste un rapport favorable 10/05/11 

Gaz de Schiste, des parlementaires, un député, un lobby et nous 08/05/11 

Gaz de Schiste, Toreador entre dans l'arène : les associations aussi 23/04/11

Gaz de Schiste vers l'arrêt des autorisations   14/04/2011

Dans la presse : Centrale nucléaire de Brennilis et Gaz de Schiste 10/04/2011

Gaz de schiste en Pays de Bray 08/04/2011 

Si les travaux sont légaux, alors que peut-on craindre ? 06/02/2011 

 

     Le gaz de schiste comprendre : une nouvelle catastrophe écologique ?   (vidéo)

Les Documents format PdF sur le sujet

et les adresses des collectifs & associations anti gaz de schiste

Gaz de Schiste et Energie Nucléaire les documents Pdf

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

34x34-facebook----homenaturo

Repost 0
Published by Michel - dans ACTUALITES
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 11:24

presse homenaturo overblog

 

Le Japon stoppe le dernier réacteur nucléaire actif sur un parc de 50 unités

Le processus d'arrêt du dernier réacteur actif au Japon a débuté ce samedi 5 mai 2012, en vue d'une session de maintenance de plusieurs mois, réduisant à néant la part de l'énergie nucléaire dans l'électricité nippone un peu plus d'un an après la catastrophe de Fukushima.

 

NUCLEAIRE

 

Hokkaido Electric Power (Hepco), l'une des neuf compagnies régionales de l'archipel, a indiqué avoir commencé à stopper le réacteur Tomari 3, dernière unité active d es 50 que compte le Japon.

NUCLEAIRE EXPLOSION FUKUSHIMAA la suite du séisme et du tsunami qui, le 11 mars 2011, ont engendré un énorme accident dans le complexe atomique Fukushima Daiichi, submergé par une vague de 14 mètres de haut, onze réacteurs, sur 37 en fonctionnement, ont été subitement arrêtés dans les centrales du nord-est.

Deux autres présentant des risques à Hamaoka (centre) l'ont été plus tard sur ordre du gouvernement.

Par la suite, toutes les autres unités ont successivement été stoppées pour session d'entretien de routine, obligatoire tous les 13 mois d'activité en continu.

Le redémarrage de tous les réacteurs viables stoppés pour maintenance ou à cause des secousses sismiques est conditionné à de nouveaux tests de résistance (notamment vis-à-vis des catastrophes naturelles) et à l'approbation des autorités locales, ce qui retarde l'échéancier habituel.

Le gouvernement a validé la possibilité de redémarrer deux réacteurs de l'ouest, mais a promis qu'il ne passerait pas en force sur ce sujet, la population étant beaucoup plus réticente depuis l'accident de Fukushima, la pire catastrophe nucléaire depuis celle de Tchernobyl (Ukraine) en 1986.

Aucun calendrier n'a en conséquence été avancé, mais le gouvernement promet de proposer un nouveau plan énergétique à long terme durant l'été.

ENFANTS FUKUSHIMA

Afin de compenser l'absence totale d'énergie nucléaire, qui représentait avant le drame de Fukushima près de 30% de la production d'électricité du pays, les opérateurs sont contraints d'augmenter massivement leurs importations de pétrole et de gaz naturel liquéfié pour doper leurs centrales thermiques.

Les citoyens et entreprises nippones sont quant à eux priés de réduire leur consommation d'électricité pour éviter des coupures massives inopinées.

 

Source : AFP


  Lire sur le même sujet :

 

La Tragédie Japonaise et le nucléaire (12.03.11)
 Résumé, un mois après au Japon  

Dans la presse : Prévention contre les radiations à Fukushima

Fukushima, 1 an après : la journée d'actions mondiales

Les Japonais face au nucléaire

Greenpeace : Non, Le nucléaire sûr n'existe pas


L'énergie nucléaire en France : 

Dossier : " Le nucléaire en France..."

Maladies dégénératives, leucémies et nucléaire : trop de cas

Quand la Centrale de Fessenheim fait peur

Fukushima jugé aussi grave que Tchernobyle et après, Fessenheim ?  
Démantèlement  La centrale nucléaire de Brennilis en Bretagne  
Dans la Presse : La centrale de Brennilis et le Gaz de Schiste en France

En Corse les cancers de la Thyroïde sont bien liés à Tchernobyl

Tchernobyl et la France : une justice sans nuage...pour les responsables

Dans la presse : Energie Nucléaire en France et en Allemagne

 

Le saviez-vous ? 

L'accord passé entre l'OMS et Agence du Nucléaire

OMS et Industrie Nucléaire d'étranges liens


Les pétitions : 

Pétition pour l'indépendance de l'OMS face au Nucléaire
CRIIRAD, Communiqué sur la radioactivité en France (23.03.11)
Pétitions CRIIRAD :
" Appel aux pouvoirs publics pour la transparence des analyses de l'air " (26.03.11)  
" Non à la radioactivité dans nos objets du quotidien "  (17.03.11)

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

 

34x34-facebook----homenaturo

Repost 0
Published by Michel - dans ACTUALITES
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 10:39

 

 

 

PETITS-BONHEURS-2.jpg

 

Les petits bonheurs de la vie remplissent nos existences,

comme les gouttes d'eau l'Océan.

Il ne faut pas les refuser,

il ne faut pas les attendre.


Les petits bonheurs il faut les créer et les apprécier.

 

 

"Soyez généreux, donnez votre sourire.

Car nul n'a autant besoin d'un sourire

que celui qui ne peut en donner aux autres. "

   
 Mahatma Gandhi

 

 

Ce témoignage de partage

 

HomeNaturo Sites amis

tout simplement...

 


273506 1528213462 4463058 qJ e travaille avec des ados...

Il n'y a pas longtemps on était à table, j'attendais pour me servir,

je souriais,

une ados me dit : - " pourquoi tu souris " ? ...

Je lui réponds : - " Je souris à la vie, à toi, à ceux qui sont autour de cette table...",

ce fut un sujet de conversation pendant tout le temps du repas qui a été très agréable.

 

 


 

Un Grand MERCI à Nicole de m'avoir autorisé à partager avec vous ce simple témoignage sur  la valeur d'un sourire...

 

273506 1528213462 4463058 qLes autres Petits Bonheurs

De l'art de rendre la vie simple...

De la valeur d'un sourire...

Quand la vie nous réserve ses épreuves...

Savoir lâcher prise

 

et aussi :

2012 en douze bonnes résolutions

 

 

 

 

PETITS BONHEURS-3

 

34x34-facebook---- 

 

 

 

homenaturo

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 17:31

Alerte sur les pratiques troubles de grands laboratoires pharmaceutiques par : Cash investigation nouveau magazine sur France 2 . A ne pas rater : vendredi 27 avril 22h15 France 2

 

 

 

27 avril 2012 France 2 - 22h15


Vendeurs de Maladies

 

Cash investigation, magazine présenté par la journaliste Elise Lucet, arrive le vendredi 27 avril, à 22h30, sur France 2. Un magazine d’enquêtes sur le monde des affaires et des grands groupes internationaux, précise la présentatrice de ce nouveau rendez-vous.

 

Chaque semaine, en 60 à 70 minutes, seront révélés les résultats d’une enquête de plus de six mois menée dans un des grands secteurs économiques : soins médicaux, banque, distribution, textile, etc.

"Nous montrons ce que cachent le marketing et la communication bien lissés de ces géants. Il est notoire que journalistes et attachés de presse travaillent ensemble alors que, parfois, leurs intérêts divergent. Je voulais casser ce ronronnement. Casser ces interviews entendues et faire dériver le sujet vers des questions plus sensibles et carrément dérangeantes. Montrer comment ces professionnels des relations avec la presse et le public cherchent parfois à nous piéger, journalistes et citoyens. Après notre enquête, nous terminons le magazine par le portrait d’une personne ayant réussi par sa force de conviction et son obstination à faire plier un de ces grands groupes. On les appelle aux Etats-Unis : les “lanceurs d’alerte".

 

Premier sujet traité : les vendeurs de maladies...

Il s’agit, dit Elise Lucet, de certains laboratoires qui inventent de toutes pièces et avec une force de frappe étonnante une pathologie pouvant correspondre à la nouvelle molécule qu’ils viennent de mettre au point. Les laboratoires Merck et Sanofi seront mis en cause dans cette enquête inédite.


 

Afin de vendre plus de médicaments, de grands laboratoires pharmaceutiques utilisent des stratégies purement marketing pour mettre ne avant de pseudo nouvelles pathologies.

 

Ainsi ce nouveau magazine d'enquêtes se propose d'être «un lanceur d'alertes», une sentinelle pour les citoyens...

Dont la première alerte dénonce le manque de scrupules de grands groupes pharmaceutiques... voilà de quoi faire réfléchir !

 

Dix jours après la diffusion de

" la Mort est dans le pré ", voici 

" Les Vendeurs de maladies ",

sur France Télévision, la première chaîne publique Française...

personne ne pourra dire : - " Je ne savais pas "

 

 

Cash Investigation " Les Vendeurs de Maladie "


 

Revoir le documentaire  b ok mod ident


 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

 

34x34-facebook----

homenaturo

Repost 0
Published by Michel - dans SANTE
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 14:26

 

 

presse homenaturo overblog

 

Les semis de la désobéissance

agriculture à montans

Vincent Garel avec François Hollande ./ Photo DDM,Jean-Marie Lamboley.
Vincent Garel avec François Hollande ./ Photo DDM,Jean-Marie Lamboley.
 

Une centaine d'agriculteurs de la Confédération paysanne ont symboliquement désobéi le 18 avril 2012, en semant des graines de soja.

Un acte ancestral que pourrait leur interdire une loi.

Les trois superbes chevaux noirs parqués dans leur enclos du lieu-dit : « Bois Moysset », à Montans, n'en revenaient pas. Hier en milieu de journée, ils ont vu tout à coup s'attrouper sous le hangar du voisin Philippe Maffre, une centaine de personnes, pour la plupart agriculteurs membres de la Confédération paysanne.

Ils s'étaient donné rendez-vous afin de dénoncer une loi, pour l'heure non applicable, concernant l'interdiction d'utiliser les semences fermières et paysannes qu'ils produisent.


Le décor  était planté :

« Semences paysannes patrimoine de l'Humanité »,

« Non à la taxe sur les semences ».


Alain Hébrard, membre de la Confédération Paysanne expliquait l'action du jour qui consistait à semer symboliquement du soja dans un champ : « Nos ancêtres sélectionnaient leurs récoltes et en prélevaient une partie pour ressemer l'année suivante. Au XIXe siècle la spécialisation est arrivée via les semenciers. Ils ont amélioré les variétés et il est alors normal que ce travail leur soit payé. Reste que nous achetons une matière vivante et qu'il est ensuite anormal que nous devions encore payer une taxe pour ressemer des graines que nous avons déjà payées, c'est du racket ».

 

"Symbolique à défendre"

Alain Boullenger, porte-parole de la Confédération Paysanne du Tarn ajoutait : « Si cette loi est adoptée, elle va déposséder les paysans d'un droit ancestral. Actuellement près de 50 % des semences sont d'origine fermière ». Une voix s'éleva dans le groupe d'auditeurs : « C'est la symbolique du droit qu'il faut défendre ». Alexandre Zerbib, est maraîcher dans le Gers. Il avait fait le déplacement : « Pour moi, tout est interdit, je n'ai plus le droit de faire mes semences, il faut se battre plus sur l'atteinte au droit que sur l'impact financier ».

Il pleuvait hier après-midi à Montans, pas vraiment un temps à semer « ça ferait rire tout le monde », argumentait un spécialiste, mais le tracteur et le semoir ont quand même semé un peu de soja. Une semence effectuée aussi à la main, à l'ancienne, à la paysanne. A l'issue de ce petit tour dans la campagne tarnaise, les élus écologistes Guillaume Cros, la candidate sur la 2e circonscription Catherine Manuel, le député socialiste Jacques Valax qui « n'a pas voté la loi », et le candidat socialiste sur la 1re circonscription Gérard Poujade pouvaient essuyer leurs mocassins boueux avant de quitter les lieux.

 

Crédit photo : Photo DDM,Jean-Marie Lamboley

Source : La dépêche.fr

 

« Le monde ne sera pas détruit

par ceux qui font le mal,

mais par ceux qui les regardent sans rien faire.  »

Albert Einstein


 

Déclaration

des droits de l'Homme et du citoyen

de 1789

images.jpg

Article 2 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression.

 

 Lire aussi sur le même sujet :  

La bio et la campagne...présidentielle

 

Acheter des légumes bio, serait-ce hors la loi ?

Loi sur les semences : le germe de la colère

La révolution verte est en marche


 

Au sujet des pratiques agricoles :

PAC, pour qui, pour quoi ?

Suicides des paysans, disparitions des fermes pour qui, pourquoi ?

L'évaluation des pesticides : les lacunes réglementaires

La mort est dans le pré

Les Epandages aériens sont facilités en France

La semaine sans pesticides en France et dans le monde !

Kokopelli, mais c'est quoi donc ?

L'élevage accro aux antibiotiques

Les méthodes naturelles dans le soins aux animaux

Monsanto, selon le Monde

 

L'impact de l'agriculture sur la santé :

Les maladies dégénératives

La Naturopathie et la BIO

Alimentation : Alerte santé publique Rapport des Nations Unies

Pour l'EFSA, manger bio préserve bien la santé !

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle au chevet de la santé

Salon de l'Agriculture, les victimes de pesticides sont là

La toxicité des OGM démontrée !

 A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

34x34-facebook----homenaturo

Repost 0
Published by Michel - dans ACTUALITES
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 21:47

 

 

 

Depuis trop longtemps l'évaluation de la nocivité des pesticides a porté sur la molécule chimique présente dans le pesticide. Depuis trop longtemps, les autorisations de mise sur le marché ont été décernés alors que les études sont effectuées par les entreprises mêmes qui demandent les autorisations.

250px-Hazardous-pesticide

Aujourd'hui encore, en matière alimentaire, les additifs et autres ajouts ne sont autorisés que les uns à la suite des autres, les risques des cumules de leurs effets potentiellement nocifs sur la santé humaine ne sont jamais pris en compte.

Aujourd'hui encore, il en va de même pour les médicaments et leurs interactions moléculaires, pourtant à hauts risques.

 

Réglementation :

RIEN NE BOUGE !


Aujourd'hui, les pesticides :

L'évaluation porte aujourd'hui sur la matière active - celle qui tue la plante ou l'insecte - et non sur les autres molécules chimiques présentes dans le produit et destinées à renforcer l'efficacité de la matière active.

Le verdict du procès contre Monsanto met en lumière la singularité du système d'évaluation des risques des pesticides (herbicides, insecticides, fongicides).

En effet, l'évaluation porte seulement sur la matière active - celle qui tue la plante ou l'insecte - et non sur les autres molécules chimiques présentes dans le produit et destinées à renforcer l'efficacité de la matière active. Nombre de ces molécules sont pourtant toxiques voire dangereuses pour la santé comme les benzènes ou les détergents. C'est ce qui s'est passé avec l'agriculteur français qui a porté plainte contre le géant chimique Monsanto : on a retrouvé dans son organisme des traces de monochlorobenzène, un solvant présent pour moitié dans le Lasso, au côté du principe actif, l'anachlore.

AGRICULTEURS VICTIMES DES PESTICIDESDepuis plusieurs années, un nombre grandissant de toxicologues demandent à ce que ces produits soient pris en compte eux aussi dans l'évaluation. En effet, selon eux, le mélange des molécules accroît encore le risque.

Avant de mettre les pesticides sur le marché, des tests de toxicité devraient être conduits sur l'ensemble du produit et non pas sur la seule molécule active.

« C'est une lacune réglementaire, les études de toxicité sont mal faites », explique par exemple Gilles-Eric Seralini, de l'université de Caen, en procès avec Monsanto.

Pour l'instant, rien ne bouge.

La terminologie reste toujours la même: les «adjuvants», les «formulations», les «préparations» associées à la matière active sont toujours considérés comme des «produits inertes».

Une bonne partie de ces adjuvants (tout dépend des proportions) restent d'ailleurs inconnus, secret industriel oblige...

 

Source le Figaro 13/02/2012

 

 Lire aussi  

La bio et la campagne...présidentielle

 

Monsanto, selon le Monde


Au sujet des pratiques agricoles :

Acheter des légumes bio, serait-ce hors la loi ?

PAC, pour qui, pour quoi ?

Loi sur les semences : le germe de la colère

Les Epandages aériens sont facilités en France

La semaine sans pesticides en France et dans le monde !

Kokopelli, mais c'est quoi donc ?

L'élevage accro aux antibiotiques

Les méthodes naturelles dans le soins aux animaux

Suicides des paysans, disparitions des fermes pour qui, pourquoi ?

 

L'impact de l'agriculture sur la santé :

Les maladies dégénératives

La Naturopathie et la BIO

Alimentation : Alerte santé publique

Pour l'EFSA, manger bio préserve bien la santé !

La mort est dans le pré

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle au chevet de la santé

Salon de l'Agriculture, les victimes de pesticides sont là

La toxicité des OGM démontrée !

 

L'impact de l'alimentation chimique sur la santé :

Alimentation : Alerte santé publique Rapport des Nations Unies

   A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

34x34-facebook----

homenaturo


 

 

Repost 0
Published by Michel - dans BIO et BIEN-ETRE
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 17:40

France : les agriculteurs sont malades ou se font tuer par les pesticides pourquoi n'arrêtent-ils pas de les utiliser ?

 

presse homenaturo overblog

 

 

 

Les premières victimes du système de la grande distribution et de l'agriculture chimique sont les exploitants et les ouvriers agricoles.


250px-Hazardous-pesticide
- Un paysans se suicide chaque Jour.
- Une ferme disparait tous les 1/4 d'heure.
- Pesticides, les agriculteurs exposés ont de 100 à 1.000 fois plus de cellules anormales dans le sang.


Lettre ouverte au syndicat agricole FNSEA, pro-CHIMIQUE et pro-OGM :

"Ce modèle que vous défendez a eu et a encore un coût social et un coût environnemental qui ne cessent de croître : effondrement du nombre d’agriculteurs et du nombre de fermes, désertification des campagnes, effondrement de la biodiversité, pollution des eaux, marées vertes, érosion, inondations, atteintes à la santé des agriculteurs, suicides élevés en milieu agricole, artificialisation des sols, invasion des marchés du Sud avec nos produits subventionnés…"

Pour comprendre les enjeux comparons :

POLLUTION AGRICOLES DES EAUX : 540 MILLIARDS
CATASTROPHE DE TCHERNOBYL 450 à 900 MILLIARDS
COUT DE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 600 MILLIARDS



En dix ans il est possible de passer gratuitement à une société qui offre un avenir à nos enfants :

Les mirages du progrès se sont dissipés pour l'éternité à Fukushima.
Ils est temps de retrouver nos racines et de nous sortir du caniveau de l'histoire en abandonnant la société de consommation.

 

 

«Quand on découvrira toute la vérité sur les dangers des pesticides, ce sera un scandale pire que celui du sang contaminé. Je n'ai pas de raisons de me taire». L'agriculteur qui nous parle est atteint d'un cancer à 47 ans. C'est une victime des pesticides qu'il manipule tous les jours. Des centaines d'agriculteurs sont frappés. Victimes des produits phytosanitaires que l'on croyait «anodins». Ces élèves issus de l'école agricole intensive les utilisent depuis les années cinquante sur leurs exploitations jusqu'au jour où les maux de tête, la fatigue, les comas successifs les ont conduits à l'hôpital.


 

culture pesticides

Mardi 17 avril 2012


France 2


Documentaire :

 

" La mort est dans le pré "

 

Rencontre avec Eric Guéret réalisateur du film

 

Voir la vidéo :  images[19]

 

 

 

Mars 2012

 

les agriculteurs

 

victimes des pesticides

 

au Salon de l'Agriculture

 

Pour lire l'article cliquez sur la photo AGRICULTEURS VICTIMES DES PESTICIDES

 

 Résultats commentés de l'étude lancée par la MSA
CANARD ENCHAINE article2182

 

 

Arrêtons ça !

Constatez les dégâts sur les sols de culture images[19] conférence de Claude Bourguignon

 

 

Regardez une solution possible

 images[19] vidéo

 

 

 Lire aussi  

La bio et la campagne...présidentielle

PAC, pour qui, pour quoi ?


Au sujet des pratiques agricoles :

Acheter des légumes bio, serait-ce hors la loi ?

Loi sur les semences : le germe de la colère

Les Epandages aériens sont facilités en France

La semaine sans pesticides en France et dans le monde !

Kokopelli, mais c'est quoi donc ?

L'élevage accro aux antibiotiques

Les méthodes naturelles dans le soins aux animaux

Monsanto, selon le Monde

 

L'impact de l'agriculture sur la santé :

Les maladies dégénératives

La Naturopathie et la BIO

Alimentation : Alerte santé publique

Pour l'EFSA, manger bio préserve bien la santé !

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle au chevet de la santé

Salon de l'Agriculture, les victimes de pesticides sont là

La toxicité des OGM démontrée !

 

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

homenaturo

34x34-facebook----

Repost 0
Published by Michel - dans ACTUALITES
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 18:14

 

Mal-bouffe,

maladies dégératives, 

coût de l'alimentation, 

perte de la biodiversité, 

empoisonnements des eaux, de l'air,

empoisonnement des agriculteurs aux pesticides, 

morts programmées des abeilles et des sols de culture...


 

Arrêtons ça !

 

 

 

et si la solution était à portée de mains ?


 

Autosuffisance :


la révolution existe, est mise en pratique et ça marche !

voir la vidéo : images[19]

 

 

HOMENATURO-ALIMENTATION BIO Lire aussi  


Les semences et la biodiversité interdites par l'Union Européenne !

 

 

Au sujet des pratiques agricoles :

PAC, pour qui, pour quoi ?

Acheter des légumes bio, serait-ce hors la loi ?

Loi sur les semences : le germe de la colère

Les Epandages aériens sont facilités en France

La semaine sans pesticides en France et dans le monde !

Kokopelli, mais c'est quoi donc ?

L'élevage accro aux antibiotiques

Les méthodes naturelles dans le soins aux animaux

Monsanto, selon le Monde

 

L'impact de l'agriculture sur la santé : 

Les maladies dégénératives

La Naturopathie et la BIO

Alimentation : Alerte santé publique

Pour l'EFSA, manger bio préserve bien la santé !

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle au chevet de la santé

Salon de l'Agriculture, les victimes de pesticides sont là

La toxicité des OGM démontrée !

A voir absolument : La mort est dans le pré

 

L'alimentation aujourd'hui, où allons-nous ? 

Que mangeons-nous exactement ?

 

Un petit plus...un site à visiter !

graines logo

Troc de semences : un acte militant voire ...terroriste !!!



A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

homenaturo

34x34-facebook----

Repost 0
Published by Michel - dans BIO et BIEN-ETRE
commenter cet article