Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 00:59

médicaments, iatrogenie medicamenteuse, effets indesirables medicaments, effets secondaires, 

 

Illustration de l'article : " les effets secondaires des médicaments, l'avis du Naturopathe " LIRE L'ARTICLE ICI

 

Conférence Nationale de la Santé, Lundi 22 juin 1998.
 

 

Extrait du Discours de

 

Bernard Kouchner,

 

Secrétaire d’Etat à la Santé

 

(…) notre attention doit également se porter sur le bon usage du médicament.

Personne ne remet en cause l’efficacité, l’utilité des médicaments, mais chacun sait que leur utilisation n’est pas dénuée de risques. Certains sont inévitables car inhérents à leur usage, même dans les conditions normales d’emploi, mais d’autres sont associés à des pratiques d’utilisation non conformes aux indications et recommandations et dans de nombreux cas évitables.

Or, nous disposons aujourd’hui de données qui ne peuvent nous laisser indifférents.

La France est un pays où la surconsommation médicamenteuse est flagrante et injustifiée :

-  Nous consommons 19 fois plus de vasodilatateurs qu’au Royaume-Uni.

-  Trois fois plus de psychotropes qu’en Allemagne ou au Royaume-Uni. Les prescriptions et les consommations d’antidépresseurs sont en augmentation régulière et trop souvent fondées sur l’existence de plaintes qui ne justifient pas le recours à ces médicaments dans des populations non réellement dépressives.

Trop de prescriptions sont reconduites en l’absence de symptômes. 11 % des Français sont des consommateurs réguliers de psychotropes, 29 % chez les femmes entre 60 et 69 ans, une femme sur trois âgée de plus de 80 ans reçoit régulièrement des psychotropes. Est-ce là le type de soins que nous souhaitons pour nos concitoyens les plus âgés ?

-  Plus de 50 % des Français âgés de plus de 65 ans prennent entre 1 et 4 médicaments par jour : 38 % de 5 à 10. En moyenne, les Français de plus de 65 ans prennent 4,5 médicaments par jour.

La situation est tout aussi préoccupante à propos des antibiotiques.

Le rapport que vient de nous rendre l’Observatoire National de prescriptions et consommations des médicaments concernant l’utilisation des antibiotiques en ambulatoire est éloquent :

-  Les ventes d’antibiotiques croissent régulièrement (2,1 % par an en volume ces cinq dernières années).

-  Aucune donnée épidémiologique ne justifie cette croissance

-  Les patients consultent en France trois fois plus souvent pour une angine : 10 fois plus souvent pour une rhinopharyngite qu’en Allemagne et au Royaume-Uni

-  36 % des antibiotiques sont prescrits dans des infections d’origine virale.

-  40 % des rhinopharyngites et 80 % des bronchites aiguës sont traitées par des antibiotiques, ce qui n’est pas justifié dans la majorité des cas

-  Pratiquement la totalité des angines fait l’objet d’une prescription d’antibiotiques alors que seules celles de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte de moins de 25 ans authentiquement infectées par le streptocoque A, le nécessiteraient

Cette attitude thérapeutique est non seulement injustifiée et dès lors inutilement coûteuse, mais peut être source de complications individuelles et collectives.

A cet égard, le développement des résistances bactériennes dans notre pays est plus que préoccupante.

Aussi, avons-nous chargé le Pr Jacques DRUCKER, Directeur du Réseau National de Santé Publique, d’animer un groupe de travail sur les problèmes posés par les phénomènes de résistance aux antibiotiques du fait de leur utilisation en médecine humaine et dans l’alimentation animale et sur les actions à mettre en oeuvre pour les maîtriser.

Nous devons réagir collectivement face à ces pratiques irresponsables.

Je vous le disais, vous le savez, la iatrogènèse induite par les médicaments constitue un problème grave de santé publique.

Une première étude, menée en 1997 par le Réseau des Centres Régionaux de pharmacovigilance, chez les malades hospitalisés un jour donné, dans des services de médecine, de chirurgie et de long séjour, a montré que la prévalence des effets indésirables médicamenteux était de 10,3 %.

33 % correspondaient à des effets indésirables graves.

L’extrapolation des résultats observés a permis d’estimer à environ 1 300 000, le nombre de malades hospitalisés dans les hôpitaux publics français présentant chaque année au moins un effet indésirable.

Nous disposons aujourd’hui des résultats préliminaires de la 2ème enquête réalisée en mars et en avril dernier par le système national de pharmacovigilance.

Le taux d’incidence des hospitalisations liées à un effet indésirable médicamenteux dans les services de spécialités médicales des hôpitaux publics, est de 3,19 %.

Par extrapolation, on peut estimer que la iatrogénie médicamenteuse serait responsable d’environ 128 000 hospitalisations par an dans les services de médecine.

Sur la base d’une durée moyenne de 8,9 jours, le nombre moyen de journées d’hospitalisation dues à un effet indésirable médicamenteux peut être estimé à 1 146 000 par an.

Les classes médicamenteuses les plus souvent en cause sont les cardiotoniques, les anti-arythmiques et les vasodilatateurs (13 %), les psychotropes (10,3 %), les cytostatiques (8,3 %), les anticoagulants et les antibiotiques (7,8 %).

9 % des effets indésirables sont dus à une automédication.

Le bon usage du médicament, jugé sur le respect des indications et recommandations de l’autorisation de mise sur le marché, était respecté dans 57 % des cas.

Dans 31 % des cas, l’effet indésirable est survenu à la suite d’un traitement non conforme à l’AMM dont une partie aurait pu être probablement évitée.

Ces résultats sont préliminaires, en particulier, l’estimation du coût reste à faire, mais ils confirment l’importance de la iatrogénie médicamenteuse et du bon usage du médicament.

Sans me focaliser sur les antibiotiques et les antidépresseurs, je pense, par exemple, au nombre inacceptable de personnes âgées surdosées en antivitamines K.(...)

 

Source : Ministère de la Santé

 

 

Au sujet de la santé lire aussi 

Médicaments et effets secondaires l'avis du Naturopathe

Effets secondaires des médicaments : témoignages

Conférence Nationale de la Santé, Bernard Kouchner 

Les maladies dégénératives en augmentation  

Malade ? Et si c'était le médicament ?

Le Dr Alain Braillon, le médecin qui dérange...

Le club des parlementaires au service de la santé...

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle au chevet de la santé

Vers des expérimentations médicales humaines sans consentement !

En Inde, des tests médicaux sont pratiqués en secret...

Le médicament, les laboratoires pharmaceutiques et nous...

De la bonne santé des laboratoires pharmaceutiques

Les parabènes interdits et les médicaments

Grippe A/H1N1, les Naturopathes avaient raison !

La fièvre ou l'hyperthermie en Naturopathie


Diagnostiques et médecine nucléaire

médecine nucléaire et irradiations médicales l'avis du Naturopathie

Cancer du sein les risques du surdiagnostic

Les dangers de l'imagerie médicale

Le soleil et la vitamine D


Revue de Presse

Dans la presse : Les Français et les médicaments

Dans la presse : on parle encore du médiator

Ce cher...Médiator : une petite boîte d'un coût exhorbitant !

Dans la presse : Distilbène, Requip : effets secondaires

Dans la presse : témoignage d'une malade du médiator

La ronde des médicaments...

 

et d'autres....

 

Vous souhaitez réagir : l'espace d'expression est ici

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

  homenaturo

  34x34-facebook----

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans SANTE
commenter cet article

commentaires